L’entretien de votre poële à bois

Pour bénéficier d’une bonne efficacité et d’une bonne durabilité, les poêles ont besoin d’être nettoyés. Quelles sont les parties concernées et comment le nettoyage doit être fait? Tant de questions auxquelles nous répondons dans l’article.

nettoyage-poele-a-bois

Pour plus d’informations sur les poëles à bois, notamment les devis pour votre poële consulter notre dossier.

Suie de la vitre

Pour nettoyer cette partie, il faut utiliser un essuie-tout ou du papier journal humide trempé dans de la cendre fine. La cendre est un excellent nettoyant. Si vous n’arrivez toujours pas à retirer les dépôts, utilisez une solution nettoyante. Mais, faites attention à ne pas les projeter sur les pièces métalliques. Vous pourriez les endommager. Aussi, certains appareils disposent du système «vitre propre». Ce système limite l’encrassement des vitres

Cendres du poële à bois

Plus y a de cendres et moins le feu est alimenté en oxygène. Si vous ne le saviez pas, garder la cendre pourrait déformer la grille du poêle. Alors, pensez à vider la grille après chaque utilisation. Vous pourriez utiliser pour cela un aspirateur à cendre, un tisonnier (instrument en fer pour attiser le feu), ou tout simplement un balai. Ne videz pas totalement le cendrier. Laissez une couche de cendre. Ceci protège la chambre de combustion et le sol de la chaleur émise.

A lire aussi : Présentation des poëles à bois avec four intégré !

 Parois du poêle

Pour limiter le rejet des particules et ainsi garantir une excellente combustion, il faut nettoyer les parois de l’appareil avec un balai ou un pinceau.

Conduit

Le conduit propre limite tout risque d’incendie et de dysfonctionnement. Il faudrait donc le nettoyer régulièrement. Les conduits de cheminée doivent être ramonés deux fois par an. Pour cela vous devrez faire appel à un spécialiste. Pour éviter tout problème à l’avenir, il est conseillé de conserver l’attestation de ramonage pendant au moins deux ans. Le mode de ramonage dépend du type de conduit: la trappe, le ramonage par le haut, le ramonage par le poêle, le démontage des tuyaux de raccordement.

Déflecteur

Son rôle c’est d’empêcher les fumées et les flammes de monter directement dans le conduit. Le nettoyage consiste à retirer le déflecteur de ses supports à l’aide d’un tournevis. Pour le faire, respectez les indications qui sont données sur la notice. Ensuite, il faut enlever les suies et remonter le déflecteur. Ceci doit se faire au moins une fois par an. Pensez aussi à vérifier l’état des joints d’étanchéité situés près de la vitre. Il faut les remplacer ci besoin.

A voir aussi : Poële à bois classique ou granulés ?

Extérieur du poêle

Vous pouvez le nettoyer avec un chiffon imbibé d’eau. Les parties concernées par le récurage sont la façade, les côtés et le dessus. Utilisez un aspirateur pour nettoyer les ventilations.

Canaux de circulation de fumée

Ils augmentent la diffusion de la chaleur. Leur nettoyage doit être fait à l’aide d’un goupillon (brosse). Pour le faire, ouvrez les trappes d’accès, frottez les dépôts, utilisez un aspirateur pour vous débarrasser des résidus. Pour finir, remontez les trappes.

Vérification de l’arrivée d’air comburant

Des rongeurs, des feuilles, des poussières peuvent se loger dans votre arrivée d’air. Une arrivée d’air bouchée n’est plus efficace.il faudra retirer la grille d’arrivée d’air pour dégager et aspirer le passage d’air.