Clicky

Quel prix pour un poële à bois ?

Dans les pays tempérés comme le nôtre, le recours à un système de chauffage s’avère important. Pour ceux qui ne le savent pas, le chauffage c’est l’action de transmettre de l’énergie thermique à un objet, un matériau ou à l’air ambiant. Un système de chauffage, c’est un ensemble composé principalement d’un générateur de chaleur. Il diffuse cette dernière par convection (transfert de chaleur entre surface et fluide) ou par rayonnement (l’énergie électromagnétique reçue par le système est absorbée et convertie en chaleur). Il existe de multiples systèmes de chauffage, mais nous vous parlerons ici des poêles à bois (description et coût).

prix-poele-a-bois

Les poêles à bois

Il existe différents types de poêle. Leur choix dépendra tout d’abord de l’usage que vous souhaitez en faire, ensuite de l’espace que vous souhaitez chauffer, puis du budget qui est à votre disposition.

A lire aussi : Quelles dimensions pour votre poële à bois ?

Les éléments constitutifs

Le poêle à bois en fonte: il est résistant et donc très lourd (en raison des alliages qui le constituent). La fonte offre une excellente inertie thermique (capacité à stocker la chaleur). Elle permet une diffusion homogène de la chaleur. Vous économiserez ainsi suffisamment de combustibles.

Le poêle à bois en acier: il est plus léger que la fonte et plus facile à installer. L’acier monte vite en température, mais son inertie thermique laisse à désirer.

Les types

Le poêle à bûches: il est plus utile en complément de chauffage. Son autonomie se limite à 6 heures. Il peut être à fonte ou en acier. Vous le trouverez disponible sous différents designs.

Le poêle turbo: ces modèles chauffent vite. Ils disposent d’un bon rendement et sont reconnus «flamme verte».

Le poêle de masse à longue inertie: il est volumineux donc quasiment impossible de le déplacer. Il bénéficie d’une grande autonomie après chargement (20 heures). Son rayonnement est très puissant.

Le poêle à double combustion: c’est le plus économique des trois. En effet, le foyer principal brûle le bois alors que le foyer secondaire brûle les gaz. Ce modèle est très écologique et très performant.

Enfin, nous avons les poêles à pellets qui se distinguent des poêles à bûches traditionnels par leur combustible (des pellets également dénommés granulés de bois). Mais ils se rechargent automatiquement (combustible). Pour finir, régulation automatique de la température y est assurée.

A voir aussi : Les aides fiscales pour l’installation d’un poële à bois

Les tarifs

La création du conduit isolé vous vaudra entre 1500 et 2500 euros selon la hauteur de la maison. Le coût du raccordement du poêle et celui de sa pose se situent entre 650 et 800 euros. Si vous voulez faire des économies durables dans le post chauffage, il faut oublier les marques distribuées en grandes surfaces. En effet, ce sont des appareils peu économes en bois et pouvant entrainer du SAV. Il est préférable de s’orienter vers des marques de gamme supérieure. Il faut prévoir un budget moyen de 4000 euros pour prétendre avoir un poêle dit de qualité avec un système de régulation et une technologie de combustion performante capable de répondre à vos attentes.